Wela’lioq : lettre acadienne aux Mi’gmaq – Ricky G. Richard

September 20, 2018 — Leave a comment

Astheure

Écrite le 21 juin 2017
Au cœur du Mi’gma’gi

Wela’lioq. Merci au peuple Mi’gmaw et à leurs ancêtres.

Merci d’avoir été à nos côtés lors du plus sombre moment de ma patrie, le Grand Dérangement, aussi connu comme la Déportation des Acadiens.

J’existe aujourd’hui en raison des Mi’gmaq et je veux les remercier. Je leur dois ma vie et c’est une dette impossible à rembourser.

Je n’étais pas là en septembre 1755, à Grand-Pré. Je ne peux qu’imaginer l’horreur du déchirement : des maris séparés à jamais de leurs épouses et enfants. Des hommes entassés sur les navires de la Couronne britannique ont dû dire adieu à leur Acadie bien-aimée. Savaient-ils alors qu’ils ne pourraient regagner les terres que leurs ancêtres avaient cultivées depuis plus d’un siècle?

L’enracinement et la déchirure

Mes ancêtres acadiens avaient décidé, à peine remis du Traité d’Utrecht de 1713, qu’ils accepteraient une gouvernance britannique et…

View original post 1,466 more words

Advertisements

No Comments

Be the first to start the conversation!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s